Au Pays des Radasses

Balancez-leur les radasses et qu'ils s'en aillent au diable !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondances & Commandes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yolanda_Isabel
Bonbon à la clé
avatar

Messages : 1897
Date d'inscription : 19/05/2011
Localisation : Paris

MessageSujet: Correspondances & Commandes.   Dim 11 Nov - 21:13

Un valet diligenté par la Duchesse de Château-Gontier vient deux fois par mois pour s'enquérir des commandes déposées à l'Atelier à l'égard d'Armelle la couturière personnelle-sur-le-papier-mais-pas-en-vrai de la maîtresse des lieux. Pour ceux qui veulent se passer des services de ce valet, rien ne les empêche de contacter la Duchesse ou sa dame d'atours par leurs propres moyens.

Un lutrin et plusieurs parchemins, ainsi qu'un nécessaire à écrire est disposé, pour ce que les clients sont souvent nobles, il y a aussi plusieurs batonnets de cire rouge qui attendent là.


Commandes à faire :

  • Famille Casalièr (2/4)
  • Wendoline
  • Jenifael Luna
  • Flex
  • Rosalinde d'Pommières

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.univers-rr.com/RPartage/index.php?page=perso&idp=
Yolanda_Isabel
Bonbon à la clé
avatar

Messages : 1897
Date d'inscription : 19/05/2011
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Ven 22 Mar - 10:33

Citation :
De Nous, Ariana Del Casalièr, Dame de Counozouls

A Vous, Yolanda Isabel de Josselinière, Duchesse de Château-Gontier, Dame en charge de l'atelier Douceur, Toiles et Coutures


Votre Grâce,

Nous nous permettons de Vous envoyer pli afin de Vous demander autorisation de passer commande auprès de Mestra Armelle, l'une de Vos couturières.

En effet, Nous avons, par le passé, eu la chance de Nous voir offrir plusieurs de ses ouvrages et Nous en sommes plus que ravie. Dès lors, il Nous semblait naturel de voir avec icelle s'il lui était possible de réaliser quelques vêtures que Nous souhaiterions offrir à Notre famille.

Cependant, Nous comprendrions que Notre souhait ne puisse être pris en compte, et accepterions de voir avec une autre demoiselle.

Que le Très-Haut ait Votre Grâce en Sa Sainte garde,

Ariana Del Casalièr


Citation :

    A vous, Ariana Del Casalièr, Dame de Counozouls
    De moi, Yolanda Isabel de Josselinière, Duchesse de Château-Gontier.

    Ab imo pectore, bonjour,


    Ma dame, croyez-moi quand je vous dis que vous faîtes partie des rares personnes à connaître encore la préséance, et à me demander le droit d'user des talents de ma dame d'atours plutôt que de lui écrire personnellement.

    Armelle est actuellement sur une commande de la plus haute importance, qui mobilise tant son temps que ses doigts, aussi, une fois ces tenues-ci réalisées, il faudra bien qu'elle réponde aux requêtes qu'on lui a soumises. Sans oublier aussi, que je ne peux souffrir l'idée que mes dames de compagnie qui sont bien jeunes et grandissent constamment, ne puissent avoir de robes convenables parce que ma couturière n'aura pas eu le temps de s'y pencher.

    Aussi, j'accepte votre requête, et Armelle l'acceptera de même, j'en gage, mais il vous faudra prendre votre mal en patience pour la réalisation des tenues que vous espérez, d'autant plus si vous me parlez de famille et que vous avez dans l'idée de vêtir une demi-douzaine de personnes. Faîtes parvenir à Chateau-Gontier ou à Paris comme vous le voulez, votre réponse accompagnée d'idées de votre cru et des mesures des gens que vous voulez habiller, nous verrons pour la suite et le paiement, puisque nul n'est censé ignorer qu'en ce moment, les voies du commerce sont bien dures à emprunter et que les tissus mettent leur temps à arriver.

    Vous avez bon goût et Armelle vous le rendra. Gardez-vous bien.

    Signé et scellé de ma main à Paris.

    Moi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.univers-rr.com/RPartage/index.php?page=perso&idp=
Ariana Del Casalièr



Messages : 3
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Sam 23 Mar - 13:32

Citation :
D'Ariana Del Casalièr, Dame de Counozouls

A Vous, Yolanda Isabel de Josselinière, Duchesse de Château-Gontier


Votre Grâce,

Grand merci de votre si prompte réponse mais surtout de votre assentiment. Je comprends fort bien que Mestra Armelle soit occupée. Soyez assurée que j'ai tout mon temps et que je préfère un ouvrage ayant mis quelque temps à me parvenir mais parfait, plutôt qu'un ouvrage bâclé. Voilà aussi une des raisons qui me fait tant apprécier votre dame d'atours, sa méticulosité, et qui m'a fait me tourner vers elle et aucune autre.

Je joints, à votre demande, un pli à l'attention de votre dame d'atours, quelques croquis que j'ai pu glaner et qui ont retenu mon attention, ainsi que les mensurations de mon époux et de nos enfants. Il me semble que Mestra Armelle a encore les miennes.

Que le Très-Haut ait votre Grâce en Sa Sainte Garde.


Faict à Carcassonne, le 15 de mars 1461


A. Del Casalièr


Citation :
D'Ariana Del Casalièr, dame de Counozouls

A l'attention de Mestra Armelle, Couturière aux doigts de fée


Mestra,

Après avoir obtenu l'autorisation de Sa Grâce la Duchesse de Château-Gontier, je me permets de vous adresser cette demande de commande.

J'aimerais, en effet, vous confier plusieurs ouvrages à réaliser. Je sais par sa Grâce que vous êtes fort occupée, mais n'ayez crainte, je saurai attendre.

Il s'agirait donc de confectionner un ensemble pour mon époux, ainsi que le chaperon assorti. Comme vous le verrez sur le croquis joint, la tenue est courte, peut-être serait-il préférable eu égard à l'âge de mon époux de rallonger celle-ci jusqu'au genou. Il me semble que la couleur noire serait parfaite mais je vous laisse juge de ceci, comme de l'étoffe à employer. Le collier porté sur le croquis sera remplacé par la croix militaire du Languedoc puisque mon époux en est titulaire.

Spoiler:
 

Pour notre fils, un jeune homme de 5 ans mais qui a déjà la stature d'homme, j'ai le croquis suivant.
Spoiler:
 

Étant brun de chevelure, je pense qu'un pourpre ou un vert serait approprié mais là encore, je vous laisse juge.

A notre fille, âgée de 3 ans, j'aimerais offrir ceci :
Spoiler:
 

Elle aime le bleu et le vert ainsi que les rubans dont elle raffole. Je pense compléter la tenue par un bijou dont je n'ai pas encore le modèle, mais dans tous les cas, celui-ci sera discret afin de s'harmoniser avec votre création.

Enfin, pour moi-même, et parce que j'apprécie tout particulièrement porter vos œuvres, j'aimerais une robe à tassel telle que celle-ci. J'apprécierais qu'elle soit dans les tons de vert mais je vous laisse choisir à votre convenance.

Spoiler:
 

Nos mensurations sont inscrites sur le parchemin accompagnant les esquisses.

Spoiler:
 

En vous remerciant,

Que le Très-Haut vous garde,

Faict à Carcassonne le 15 de mars 1461



A. Del Casalièr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armelle
Très Grande Vénale
avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Lun 25 Mar - 10:28

Citation :
De moi, Armelle Doyet, couturière de la Duchesse de Château-Gontier,

A vous, Ariana del Casalièr, Dame de Counozouls,

Bons saluts.

Je ne vais pas renouveler ce que vous a dit ma maîtresse, qu'il faut prendre son mal en patience avec moi. Hormis ce point, rien ne s'oppose à ce que j'exécute les commandes que vous me passez, même s'il faudra me pardonner de n'avoir, peut-être, pas la même aisance à coudre pour les hommes que celle que j'ai à habiller les femmes.
Je gage que la beauté et la pertinence des modèles que vous proposez combleront aisément cette lacune de ma part.

Concernant votre fille, je ne suis pas convaincue qu'une robe à tassel soit indiquée, attendu son si jeune âge. Mais je peux vous en réaliser une à porter quand elle sera un peu plus âgée, de deux à trois ans de plus au moins. Dites-moi si cela vous semble bien ou si vous persistez dans vos désirs.

Il faudra verser, avant réalisation, un acompte de 500 écus pour les deux tenues des adultes. Nous verrons après votre décision, concernant celles de vos enfants.
Dans l'attente de vos nouvelles,

Armelle

Ça, c'est fait. Des vêtements tout à fait à la mode, aucune demande fantaisiste, si ce n'était l'âge bien jeune auquel on formait les coquettes de demain... Le second courrier lui donna plus d'humeur :

Citation :
De moi, Armelle Doyet, Couturière de la Duchesse de Château-Gontier,

À vous, Aryanha Farnese, Dame de Chenôve,

Saluts.

Il est, ma dame, certaines choses qui me plongent dans une grande perplexité.
Je n'imagine pas un moulin sans roue ou ailes.
Je n'imagine pas un repas sans dessert.
Je n'imagine pas un roi sacré sans couronne.
Je n'imagine pas une tarte aux pommes sans pommes.
Je n'imagine pas une veuve sans décence.
Je n'imagine pas une robe à tassel sans tassel.
C'est aussi simple que cela.

Toute robe à tassel est profondément décolletée. Et ce profond étant dément, il est décent d'y ajouter un triangle de tissu, celui, précisément, que l'on nomme tassel.
Si vous voulez être une veuve gourgandine, ce n'est pas moi qui vous habillerai. Je vous laisse y réfléchir.

Armelle

Et hop, un peu de cire pour fermer le pli, et on passe au dernier, de loin le plus réjouissant. Armelle est vénale, vénale d'argent comme de compliments. Et elle trouve qu'elle ne reçoit pas assez ni de l'un ni de l'autre.

Citation :
D'Armelle Doyet, couturière à Château-Gontier,
À Perrinne de Gisors-Breuil,

Bons saluts.

La guerre a apporté son lot d'incongruités : le mystère de cette livraison de laine s'éclaircit, et vous êtes bien pardonnée de n'avoir pas porté vos remerciements de vive voix.
Je n'osai toucher à ce présent tomber du ciel, mais désormais que je suis convaincue d'en être bien le destinataire, je vais m'employer à faire honneur à ce présent, madame.

Tous mes voeux de bonheur et de prospérité vous accompagnent.

Armelle

_________________

[Je vous oublie pas ! Je viens, je couds, je voile, et vous frange !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariana Del Casalièr



Messages : 3
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Ven 29 Mar - 10:01

Citation :
D'Ariana Del Casalièr, dame de Counozouls

A l'attention de Mestra Armelle, Couturière aux doigts de fée


Mestra Armelle,

Je vous prie de pardonner le retard que j'ai pris avant que de vous répondre. Nous voyageons sans cesse depuis plusieurs semaines et j'ai parfois peine à ne pas égarer mes correspondances surtout que celle-ci est secrète, attendu que mes commandes ne sont connues que de nous seules.

De fait, et après réflexion, il me semble que vous avez tout à fait raison concernant la vêture que je destine à ma fille. Je crois que parfois son esprit me la fait voir comme plus âgée qu'elle n'est en réalité ! Vous avez donc mon accord pour mettre votre projet à exécution.

Le messager vous portant ce pli vous remettra en mains propres l’acompte que vous avez demandé avec un petit supplément de 200 écus dont je vous laisse juger de l'utilité.

J'en terminerai par les mots que j'ai déjà eu vous concernant : J'ai toute confiance en vos dons et en votre goût subtil pour les belles choses. Je vous le redis, à nouveau, faites à votre convenance, je suis certaine que vous comblerez mes attentes.

Gardez vous bien,

Faict à Narbonne, le 24 de mars 1461



A. Del Casalièr



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armelle
Très Grande Vénale
avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Mer 3 Avr - 12:08

Sur le lutrin à la tour Jean-Sans-Peur, où les clients pouvaient déposer leur demande à Armelle, qui lui parvenait deux fois le mois, on avait ôté plume et encre, pour ne laisser qu'un écriteau :

Citation :
Couturière au repos,
repassez plus tard

(ou pas)

_________________

[Je vous oublie pas ! Je viens, je couds, je voile, et vous frange !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifael Luna de C.M
Client occasionnel
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2011

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Mar 23 Juil - 0:15

La jeune Castelnau de Montmiral, de retour dans son duché, à Lyon, tester le confort de son appartement. Celui-ci était grand et durant le temps de sa vie Nivernaise, avant de monter à Paris rejoindre la Josselinière, Jenifael avait reçu de l'argent de sa tante Axel, argent qu'elle avait renvoyer à Lily, à Lyon pour remettre l'appartement en état, car oui, celui-ci était grand, mais dans quel état? Une véritable ruine sur étage. Lily, c'était démenée un an avec les maigres moyens de la jeune fille et l'argent de la tante qui c'était fait rare, pour remettre en état l'habitation, le final était étonnant. Loin d'être misérable, les quelques pièces étaient agréable. Deux chambres, l'une serait occupé par Jenifael et la seconde serait pour les invités, la famille. Se trouvait également deux petites chambres, relier à la plus grande par de lourdes portes, les deux composer de plusieurs couches, pour les deux gardes et les deux domestique. Lily et Anne dormirait ensemble alors que les deux gardes dormirait dans l'autre pièce.L'appartement posséder également, en plus de sa cuisine bien sûr, une salle à manger avec un petit bureau. Juste assez grand pour une table, une chaise, des étagères et quelques malles. Oui c'était grand, c'était le palais d'une jeune fille, le palais de Jenifael.
Elle était revenue en Lyonnais pour des joutes et écrivit à un atelier, connut d'elle. Aliénor, Yolanda et Armelle s'y trouvaient.La jeune fille, n'était pas devenue soudainement riche, mais cela faisait tellement longtemps qu'elle ne c'était pas offert d'elle même, une création.Après avoir choisit un modèle, elle essaya.


Citation :
De moi, Jenifael Luna de Castelnau-Montmiral,
A vous, Armelle Doyet,

La bonne journée,

Peut-être vous souvenez vous de moi, je partager au Gontier la chambre d'Aliénor. J'aurais aimé l'une de vos créations, peut-être accepteriez-vous de coudre pour une jeune fille de treize ans? Je vous payerais bien sûr et si vous accepter la commande vous fournirez une avance si vous le désirer.

La tenue que je souhaite est si simple ! Vous verrez. Le modèle que j'ai dessiner vous permettra de voir se que je souhaite. La tenue serait surbroder d'un ton à peine plus claire ou plus foncé, les manches dans un tissu plus fin et les galons seraient décorer de simple perles.
Qu'en pensez-vous? Pourrait-je avoir une estimation du prix?
Pour la couleur je pense qu'une teinte vive ira bien, non?

Je vous enverrait si vous accepter la création, mes mesures précise.

Bien à vous,

Jenifael Luna de Castelnau-Montmiral


Envoyer. La lettre était envoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armelle
Très Grande Vénale
avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Mer 31 Juil - 12:59

Et un autre courrier ! Après la torpeur béate du printemps, la fièvre de l'été ! Armelle bougonna dans son coin, mais répondit :

Citation :
D'Armelle Doyet, couturière à Nemours,
À Jenifael Luna de Castelnau-Montmiral,

Bons saluts.

C'est vrai que la tenue est simple, et c'est ça qui vous sauve, chère petite ! Je suis après m'user les doigts sur une robe de mariée brodée, brodée et brodée encore. Mais votre modèle est simple et j'aurai plaisir à m'y détendre les doigts, quand j'aurai honoré quelques autres commandes.
Envoyez-moi vos mesures, et prenez garde à bien les faire prendre par quelqu'un qui s'y connaît, car une robe si simple, quand elle est mal ajustée, est aussi très laide. Elle n'a de grâce que si elle s'accorde parfaitement à vous. Je mettrai des lacets au dos, mais enfin, ça ne suffit pas toujours.

Elle coûtera 250 ou 300 écus, ça dépend du cours du tissu, j'ai un peu perdu le compte. Vous payerez à la livraison.

Bon salut chez vous, portez-vous bien,

Armelle

_________________

[Je vous oublie pas ! Je viens, je couds, je voile, et vous frange !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armelle
Très Grande Vénale
avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Mer 31 Juil - 18:30

Citation :


    A Armelle Doyet,
    Le 27 juillet 1461,
    Fait à Auch,

    Maistre couturière, salutations.

    Dona,

    Je suis Enguerrand Mirandole. J'ai la passion des Lettres ainsi que des festivités mondaines. Au sortir de la guerre, je me rhabille pour profiter des mets de la paix. Votre talent m'a interpellé l'esprit. Au delà de la qualité de couturière, définie par votre métier manuel, vous êtes une artiste. A travers votre catalogue dans la cité parisienne, j'ai ressenti la même sensation lorsque j'écris fables & poèmes. D'autre part, et surtout dernièrement au sacre du défunt roi Eusaias, vous avez vêtu le couple royal. Il semblerait que votre esprit interprète l'image que s'affiche le client pour sa tenue. Vous, et moy, sommes des traducteurs. Avec mes récits, je traduis le monde de l'imaginaire aux mortels ; et vous, vous tissez les liens que les bonnes gens pensent. Nous sommes des créateurs.

    J'ai beaucoup de respect envers ce corps de métier. Je vous demande humblement Armelle Doyet, d'accéder à ma requête quant à tisser une tenue très particulière. Je vous ferais l'honneur de la porter avec toute l'humilité qu'il se doit. Vous êtes à l'heure actuelle, à mon humble avis, la seule artiste capable de réaliser mon vœux. Je suis éternellement vôtre,

    Recevez nos salutations distinguées.




    Qu' Aristote veille sur vous.




Télécharger le pdf en milieu de page de Mes étoiles obscures.

Citation :
D'Armelle Doyet, Couturière à Nemours,
À Enguerrand Mirandole,

Bons saluts.

Vous êtes un jongleur, messire, c'est fort agréable. Je ne suis point habile autant que vous à ce jeu, mais à ceux d'aiguilles, je vous surpasse sans doute. Je ne peux pourtant donner réponse sans connaître l'objet de votre voeu, et surtout, son délai. J'ai plus d'obligations que de santé, il faut que vous le sachiez.

Bien vôtre,

Armelle

Citation :


    A Armelle Doyet,
    Le 31 juillet 1461,
    Fait à Muret,

    Maistre couturière, salutations.

    Dona,

    je vous remercie de l'attention que vous portez à notre correspondance. Il m'est d'autant plus agréable que de retrouver la fraicheur des échanges épistolaires lorsque la période de paix s'y prête. Je reconnais ma répétition à ce sujet, mais je suis aussi apaisé de profiter de ce que nous pouvons appeler plus communément le « bon temps ». J'ai un bénin pour une mode particulière. En effet, j'ai toujours apprécié surplombé mes couvre-chefs avec des plumes. Ceci étant dit, je ne suis point aussi téméraire pour vous imposer un délai. Lorsque j'écris sur un écritoire improvisé, où l'ombre d'un vieux chêne rafraichit mes idées tandis que mon cœur est réchauffé par l'onde de la Dordogne, je n'aime point être soumis à de telles conditions. Alors prenez votre temps.

    Je vais recevoir des hôtes de marques car j'ai l'intention de renouer des relations amicales avec le royaume de France et les provinces francophones aussi. De plus, je vais réunir mon conseil et tous mes vassaux ainsi que leurs vassaux seront présents. Sans tergiverser, vous comprenez comme moy que l'image que je vais transmettre à tous ces regards est somme toute importante. Par conséquent, je viens à vous afin de confectionner ma tenue officielle.

    J'ai quelque chose de très précis en tête. Je tiens à vous le signifier dès le départ : je suis amoureux du détail. Lorsque j'écris - encor une fois - une fable ou un poème en prose, j'essaye d'utiliser la valeur d'un mot qui lui correspond le mieux dans un endroit de la phrase. Bien que je suis incapable de manipuler le dessin ou la couture, j'ai l'âme de l'artiste. De cette manière, vous, comme moy arrivons à matérialiser ce que l'imagination créée. Nous sommes des traducteurs. Moy avec les mots et vous avec la couture.

    J'adore l’excentricité sans tomber dans le vulgaire. Tout en restant dans le style des costumes que vous créâtes pour l'ancien couple royal notamment pour l'époux, je souhaite apporter l'odeur de mes armoiries et le symbole de celles-ci :



    Elles symbolisent la souveraineté, le mystère et la puissance et sont l’emblème du Beau, de la force et de ma famille. *


    Recevez nos salutations distinguées.




    Qu' Aristote veille sur vous.




Télécharger le pdf en milieu de page de Mes étoiles obscures.

[ * Voici quelques images pour représenter :
http://img11.hostingpics.net/pics/493796Coiffedepret.jpg
http://img11.hostingpics.net/pics/853182Costume.jpg
http://img11.hostingpics.net/pics/862603Dos.jpg
http://img11.hostingpics.net/pics/147686Face.jpg
http://img11.hostingpics.net/pics/273751Face2.jpg
http://img11.hostingpics.net/pics/355109Loindeprofil.jpg
http://img11.hostingpics.net/pics/280943Profil.jpg
]

_________________

[Je vous oublie pas ! Je viens, je couds, je voile, et vous frange !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armelle
Très Grande Vénale
avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Mer 31 Juil - 22:44

Un paquet, un envoi... Armelle essuya son front et alla se préparer une camomille.

Citation :
De moi, Armelle Doyet,

À vous, Ariana Anthea Del Casalièr,

Bons saluts.

Je vous fais parvenir par un bon coursier votre robe à tassel. Je n'oublie pas le reste de l'ouvrage, j'ai sous-estimé le temps que cela me prendrait. J'espère qu'elle vous plaira. Nous ferons nos comptes plus tard, avec les autres tenues.

Bien à vous,

Armelle Doyet

Spoiler:
 

_________________

[Je vous oublie pas ! Je viens, je couds, je voile, et vous frange !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenifael Luna de C.M
Client occasionnel
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/07/2011

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Jeu 1 Aoû - 17:05

La jeune fille reçu une réponse à sa lettre, toujours à Lyon, elle s'y plaisait, bientôt elle irait voir Voiron pour rejoindre la chambre dans laquelle elle avait vécu durant sa vie de Dauphinoise des montagnes. Elle s'inquiéter de la santé de sa tante, la sachant toujours prête à tout pour être la plus belle, voir risquer sa santé, Axel était l'une des dernières à s'occuper réellement d'elle et elle ne voulait pas perdre l'Irissarri montagnarde, sinon elle pourrait réellement dire que sa famille était maudite.

Citation :
De Jenifael Luna de Castelnau-Montmiral
A vous, Armelle Doyet,

Je vous remercie donc d'accepter cette commande, sachez qu'elle n'a pas de délais je pense en faite la porter pour l'automne arrivant.Ayant vu dans ma famille deux couturières j'ai déjà vu quel est la quantité de travail fournis et vous souhaite bonne chance.
Anne prend mes mesures pour les ateliers depuis toujours, c'est surement Jehanne qui lui à appris, elle sait donc quoi prendre ne vous en faite pas.
Si le prix que vous m'annoncez est le bon, peut-être vous la demanderais-je en deux couleur. Pour l'automne j'aime porter des teintes s'accordant aux feuilles de cette saison, Un rouge vif, un jaune doux, un beige rehaussé d'un peu d'or, bref surement vous voyez se que je veux dire.Qu'en pensez-vous? Si vous trouvez qu'une autre couleur pourrez aller mieux encore à une tenue comme celle-ci, je vous laisse la liberté de me l'imposer, je ne sait pas si mes goûts son très sûr. Vous êtes couturière et faite la mode, pas moi.


[Pour la coiffure, un filet un peu riche, une chaine qui part sous les vêtements, en or ou argent.
Les cheveux bruns à reflet roux.
Pas spécialement grande, ni petite
" Environ 1m47,5 ( vous aimez? Merci JD Yoli ). Caché sous ses vêtements,une poitrine se forme,une taille se creusera ensuite et les hanches prendrons formes. Pas maigre,pas grosse. "
Comme dit plus haut elle à treize ans.

Ouai je suis un boulet, j'ai oublier la tête : http://fr.libertius.altervista.org/outils/essayage/femmes
Jenifael..Luna ( j'arrive pas à héberger dignement)]


Dernière édition par Jenifael Luna de C.M le Sam 3 Aoû - 9:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariana Del Casalièr



Messages : 3
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Jeu 1 Aoû - 19:05

Citation :
D'Ariana Del Casalièr, dame de Counozouls

A l'attention de Mestra Armelle, Couturière aux doigts de fée


Mestra Armelle,

Comment pourrais-je assez vous remercier pour le magnifique ouvrage que vous me fîtes parvenir ? Je n'ai rien à redire, il est parfait, tant dans le modèle que dans le ton. Vous avez su tenir compte de mes demandes tout en y ajoutant votre touche si personnelle qui fait que je ne souhaiterais jamais m'adresser à une autre que vous.

Mais bien plus qu'une simple vêture, votre robe à tassel a eu pour effet de me faire couvrir de compliments de la part de mon époux. Certes celui-ci n'en est jamais avare, mais je puis vous avouer que je l'avais rarement vu aussi prolixe après si un long moment de mutisme ébloui. Je crois, d'ailleurs, qu'il souhaite vous remercier lui-même. Si c'était le cas, je vous en prie ne lui dites rien concernant le reste de ma commande. J'aimerais lui en faire la surprise.

Pour les autres tenues, je vous en prie, prenez tout le temps qu'il vous sera nécessaire.

Gardez vous bien,

Faict à Narbonne, le 1er d'août 1461



A. Del Casalièr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armelle
Très Grande Vénale
avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Ven 2 Aoû - 23:27

La couturière attrapa le coursier au vol avant qu'il ne repartît, et lui confia un paquet, et un petit courrier :

Citation :
De moi, Armelle Doyet, couturière à Nemours,

À vous, Ariana Anthea Del Casalièr, Dame de Counozouls,

Saluts.

Je n'ai rien reçu encore de votre époux, mais je viens tout juste de recevoir votre courrier. Le temps que votre robe à tassel vous parvienne et que vous répondiez, j'ai achevé l'ouvrage pour votre fille. J'espère avoir bien compris vos désirs, et ses goûts. N'hésitez pas à me dire si ce n'était pas le cas. Je crains hélas, comme je vous l'avais indiqué, qu'elle ne puisse pas la porter avant ses six ou sept ans, selon la vitesse à laquelle elle grandira.

Bons saluts,

Armelle Doyet

Spoiler:
 

_________________

[Je vous oublie pas ! Je viens, je couds, je voile, et vous frange !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalinde d'Pommières

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 21/08/2013

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Mer 21 Aoû - 0:33

Citation :
A Armelle Doyet,

Maîtresse Doyet,

Je vous écris ce jour afin de vous commander une robe de mariée pour les épousailles de ma filleule, Aigneas Wolback-Carrann. Il me semble que vous avez du la rencontrer dans le cadre de l'atelier, sans doute alors connaissez-vous son goût immodéré pour la couleur jaune. Cela est d'ailleurs ma seule exigence s'agissant de la confection, pour le reste, je fais confiance à vos talents que l'on dit exceptionnels.

S'agissant du paiement, si vous acceptez la commande, le porteur vous délivrera un acompte de quatre cents écus en lettres de change ; pour ce qui est de la livraison, vous n'aurez qu'à la faire porter au Louvre, à mon nom. Ainsi si je n'y suis pas moi-même, vous n'aurez qu'à la faire déposer dans mes appartements.

Bien à vous,

Rosalinde d'Pommières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armelle
Très Grande Vénale
avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Mer 21 Aoû - 8:52

Citation :
De moi, Armelle Doyet, couturière à Nemours,

À vous, Rosalinde d'Pommières, au Louvre,

Bons saluts.

J'ai dû croiser une fois la dame que vous dites et j'ai cousu une robe pour elle, mais rien de jaune à l'horizon : il se peut qu'elle avait envie de changement.
Je confectionnerai une belle robe digne d'un mariage, à mon goût, et au sien et au vôtre, je l'espère bien. M'est-il permis de demander jusqu'à quel point elle peut être riche et prendre du temps à faire, c'est-à-dire, si la noce est urgente et si vos moyens sont conséquents ?
J'ai encore bien d'autres engagements à honorer, mais j'ai pris votre acompte.

Salutations,

Armelle
Considérant la masse de travail qui s'accumulait, Armelle se résolut de refuser, à l'avenir, toutes les demandes qui viendraient, tant que ceci ne serait pas écoulé. Et encore, c'était une chance que de ses deux maîtresses, l'une fût manquante, et l'autre trop priante.

_________________

[Je vous oublie pas ! Je viens, je couds, je voile, et vous frange !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalinde d'Pommières

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 21/08/2013

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Mer 21 Aoû - 9:47

Citation :
A Armelle Doyet,

Maîtresse Doyet,

Me voilà bien heureuse que vous puissiez réaliser ma commande.

Pour ce qui est de la richesse, ma foy... J'y ai réfléchi à votre invitation, et j'en viens à la conclusion suivante : Le futur époux se qualifiant lui-même de "pauvre", je ne voudrais rien d'ostentatoire, afin de ne pas le mettre mal à l'aise. Vous pouvez donc oublier or, argent, pierreries et autres perles. Néanmoins, je ne veux pas lui faire regretter de s'être fait offrir sa robe par moi, donc... Ne lésinez pas sur la qualité des étoffes, et amusez-vous avec les broderies. Je m'en remets à votre jugement pour que tout soit parfait. Quant au budget, ma foy... Vous pouvez grimper jusqu'à sept ou huit cents écus.

Pour ce qui est de la livraison, le mariage n'aura pas lieu avant - au moins - la fin septembre, à mon avis, même si aucune date n'a encore été arrêtée. Je vous préviendrai en cas de changement inopiné.

Bien à vous,

Rosalinde d'Pommières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armelle
Très Grande Vénale
avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Lun 16 Sep - 21:06

La robe pour l'amie de l'Amante Royale, c'était fait.
Armelle s'était alors attachée à achever ses travaux en cours, avant le grand chambardement qui devait lui tomber dessus.
La robe pour la Sisley : faite, envoyée, payée.

Next !

_________________

[Je vous oublie pas ! Je viens, je couds, je voile, et vous frange !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armelle
Très Grande Vénale
avatar

Messages : 1499
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   Ven 27 Sep - 23:13

Une perle de sueur gouttait du front de la couturière. Malgré la fin du mois de septembre, la chaleur était accablante, dans le réduit où elle cousait. Elle avait, sur les genoux, un grand morceau du mantel qu'elle venait de finir de doubler de lapin... Sa chaleur était pesante.

Elle se leva, plia l'ouvrage, et alla aux latrines. Elle s'était retenue le temps de finir ; elle en revint soulagée. Plume, encre, elle écrivit :


Citation :
De moi, Armelle Doyet, couturière indépendante,

À vous, Ariana Anthea del Casalièr, Dame de Counozouls,

Bons saluts.

Je vous fais parvenir le mantel de votre époux, ainsi que bas, poulaines et chaperon.
La teinture noire est coûteuse, et j'ai eu du mal à me fournir. Il faudra payer un extra, dont je vous joints le montant et le détail des coûts.

Il ne me reste, je crois, plus qu'un ouvrage à réaliser pour vous.

Armelle

_________________

[Je vous oublie pas ! Je viens, je couds, je voile, et vous frange !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondances & Commandes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondances & Commandes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE AVANT DE POSTER] Commandes de Portraits
» Doom avec plus de commandes...
» Hakua's Sprite Shop [Commandes DISPO]
» Les commandes, c'est par ici !
» [MOC] Commandes de MOCs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Pays des Radasses :: Oeuvres d'Armelle-
Sauter vers: